ArcticNet - ArcticNet Research Phase II

Phase 4 (2015-2018)

Cartographie automatisée de la glace et des déversements d'hydrocarbures : mesure de protection des collectivités et des régions côtières de l'Arctique

Directeur(s) de projet

Clausi, David

La télédétection - la science de la saisie de données sur la terre à partir des airs ou de satellites - fournit des renseignements essentiels à la surveillance des océans. De vastes quantités de données sont générées et il est urgent de développer des algorithmes informatisés pour identifier l'étendue des glaces et les nappes d'hydrocarbures. Par exemple, grâce aux images radar fournies par le satellite canadien RADARSAT-II, le personnel du Service canadien des glaces (SCG) interprète manuellement 4 000 scènes par année, fournissant des cartes de glace pour de très vastes régions (500 km sur 500 km). Ces cartes peuvent servir à déduire qu'elle est l'épaisseur et la résistance de la glace et contribuer aux systèmes d'aide à la décision pour la navigation commerciale et les opérations de brise-glace. En utilisant l'imagerie à une échelle plus précise, on peut fournir aux collectivités arctiques des cartes des glaces locales pouvant aider à la chasse et au transport dans les régimes de glaces. Le SCG utilise le système manuel ISTOP (surveillance intégrée des pollueurs par les hydrocarbures) conçu pour identifier les marées noires dans l'océan. Pour ménager temps et argent et pour réduire la sélectivité inhérente à l'être humain, il y a une demande pour des algorithmes automatisés capables d'analyser l'imagerie satellitaire pour cartographier la glace et détecter de potentielles nappes d'hydrocarbures. Le défi se trouve dans les limites de la détection et la variabilité de l'environnement créant de la confusion entre glace et eaux libres et entre marées noires et autres phénomènes naturels. La conception de l'algorithme de ce projet prendra aussi en compte les nouveaux satellites canadiens, la Constellation RADARSAT, dont le lancement est prévu en 2018. Contribue aux IRIS 1, 2, 3 et 4