ArcticNet - ArcticNet Research Phase II

Phase 4 (2015-2018)

Effets des changements climatiques sur la faune arctique canadienne : surveillance et modélisation écosystémiques

Directeur(s) de projet

Berteaux, Dominique
Gauthier, Gilles

Les écosystèmes arctiques subissent de profondes transformations associées aux changements climatiques. Pour mieux les comprendre, ce projet surveille 35 populations fauniques (principalement des mammifères et des oiseaux) dans 12 sites dans l'Est de l'Arctique canadien, dont Rankin Inlet, l'île Coats, l'île Southampton, l'île Igloolik et l'île Bylot. Des observations sur le terrain sont réalisées pour mieux comprendre les processus écologiques qui déterminent les réactions de la faune aux modifications du climat. De plus, la modélisation permet de cerner les expositions et les sensibilités de la toundra aux changements climatiques à l'échelle écosystémique, ce qui permet d'estimer et de cartographier, à l'échelle régionale, la vulnérabilité écologique de la toundra à ces changements climatiques. Le Nord du Québec sert de premier cas d'étude pour la cartographie de la vulnérabilité de la toundra. On compte étendre ce travail à d'autres régions par la suite. Les membres de l'équipe travaillent en collaboration avec Environnement Canada, le gouvernement du Nunavut, le Service canadien de la faune, Parcs Canada, Nunavut Tunngavik Inc., les comités de gestion de la faune du Nunavut et du Nunavik, Baffinland Iron Mines Corporation, Agnico Eagle Mines, le Consortium Ouranos et les organisations locales de chasseurs et de trappeurs de nombreuses collectivités nordiques. Contribue aux IRIS 2 et 4