ArcticNet - ArcticNet Research Phase II

Phase 4 (2015-2018)

Impacts des changements environnementaux mondiaux à la frontière nord du Nunavut

Directeur(s) de projet

Vincent, Warwick

Les modèles climatiques mondiaux prédisent que les plus importants effets de réchauffement dus à l'accumulation des gaz à effet de serre dans l'atmosphère se produiront aux latitudes extrêmes de l'Arctique. Confirmant ces prédictions, l'Extrême Arctique semble se réchauffer à un rythme bien supérieur à la moyenne mondiale. Ce projet vise à suivre et à évaluer les changements environnementaux qui se produisent le long de la côte nord de l'île d'Ellesmere, dans le parc national Quttinirpaaq et les régions adjacentes de la frontière nord du Nunavut. Les objectifs précis du projet sont les suivants : surveillance des températures du pergélisol, de la neige et du climat; observations visant à déterminer les changements dans la glace du lac, les calottes glaciaires et la plateforme de glace flottante de Milne; cartographie du mouvement en surface des glaciers et calottes glaciaires; analyse de la production de glace de l'île, de la dérive de cette glace et de sa décomposition comme dangers marins; analyse des sédiments du lac et du fjord pour évaluer la variabilité à long terme. Les études biologiques incluront une analyse moléculaire des communautés microbiennes, y compris la biodiversité de leurs assemblages viraux, et une évaluation des rapports trophiques dans les niveaux inférieurs du réseau alimentaire des lacs et fjords de cette région, avec des études comparatives dans des sites de référence ailleurs dans le Nord du Canada. Tous les renseignements disponibles seront résumés dans le cadre d'une étude d'impact sous-régionale pouvant servir aux évaluations climatiques. Contribue à l'IRIS 2